Header post legalsen

Photos – « Si je reste, je meurs »: la danseuse et influenceuse Jeny Bosenge frappée par son ex

par

La jeune danseuse a publié un long texte sur Instagram, pour dénoncer les violences dont elle est victime et inciter les femmes qui subissent la même chose qu’elle à réagir.

La danseuse et influenceuse bruxelloise Jenifer Mboyo Bosenge, plus communément appelée Jeny Bosenge, a posté une photo troublante sur Instagram ce dimanche 3 octobre. La jeune femme, récemment séparée de son mari, a affirmé qu’elle avait été battue par ce dernier. Et il semblerait que cela ne soit pas la première fois… Elle a décidé de réagir et d’en parler.

La publication de Jeny fait le tour des réseaux sociaux et a suscité bon nombre de réactions sur Instagram. La danseuse a posté une photo sur laquelle on la voit avec l’œil gauche très gonflé, ce qui a suscité la colère des internautes, dont des influenceurs comme Romy.

« JE N’AI PLUS PEUR DE PARLER ! Subir différentes formes de violences tout le long d’une relation et rester sous silence. Pardonner, accepter, supporter, et retomber amoureuse, penser que tout ira mieux… Avoir peur de parler, avoir peur de la réaction des gens. Avoir peur des menaces. Avoir peur de sortir. Avoir peur de nuire à quelqu’un et à sa carrière, Avoir peur de mourir si l’on parle. Le coup que j’ai reçu c’était le DERNIER ! C’était le coup de TROP », écrit la jeune femme en légende de sa photo.

« Ma vie ne s’arrête pas là. Ma vie ne s’arrête pas au mariage j’ai tellement de talent, tellement d’autres choses beaucoup plus positives et ambitieuses à partager avec vous. PLUS JAMAIS ÇA. Je n’encourage PAS le harcèlement, je n’encourage PAS la haine. Donc n’essayez pas de vous venger à ma place. Je n’ai pas besoin de vengeance j’ai besoin de me libérer. Laissez cette personne. La justice et la justice divine feront leur travail. Dieu est juste, Dieu est grand. Je ne m’inquiète pas. Pour toutes les femmes dans ce genre de situations même si selon vous ce n’est pas grave et qu’on vous dit que le mariage c’est pas facile & qu’il faut supporter ! Au premier signe de violence partez !!!!! Moi j’aurais du partir + tôt ! N’attendez pas le coup fatal. PARTEZ !!!! Et pour toi mon ex-fiancé j’aimerais te dire MERCI de m’avoir honorée en public je te dis aussi AU REVOIR et À JAMAIS en public car si je reste, je meurs », ajoute-t-elle.

Un texte poignant qui a de quoi inquiéter, auquel son ex-fiancé a lui aussi réagi en niant totalement les faits.

A lire aussi: Jeny BSG battue, réaction de son fiancé Docteur idéologie : »Je suis moi-même contre … »

sudinfo.be