Header post legalsen

Renvoyés des Universités Privées: les étudiants infirmières et obstétricales accusent Cheikh Oumar Anne

par

Renvoyés des Universités Privées: les étudiants infirmières et obstétricales accusent Cheikh Oumar Anne

Les étudiants orientés par l’Etat dans les établissements privés ont été renvoyés depuis presque une semaine. Leurs responsables du privé demandent à l’Etat de payer la dette de 16 milliards de F Cfa.

Les Étudiants en Sciences Infirmières et Obstétricales du Sénégal infirmier(e)s et sages-femmes (C.N.E.S.I.O.S) sont très remontés contre le ministre de l’enseignement supérieur, Cheikh Oumar Hann.

“Depuis une semaine, nous nous sommes renvoyés de nos écoles respectives. Parce que l’Etat a refusé de payer les établissements privés. Aujourd’hui, si l’Etat refuse d’honorer ses engagements, c’est nous qui souffrons. C’est pourquoi nous dénonçons le mutisme de Cheikh Oumar Hann, ministre de l’Enseignement Supérieur. Nous notons un manque de volonté de la part de l’Etat“, a déclaré le président de l’amical de l’Institut Mame Diarra, ce mardi, aux Parcelles Assainies.

Il poursuit dans la menace : “Nous mènerons ce combat jusqu’au bout. Nous ne reculerons devant rien. C’est notre avenir qui est en jeu. Nous constatons un manque de respect de la part de l’Etat vis à vis aux étudiants orientés du privés. Cette situation perdure et ce n’est pas la première fois qu’on nous renvoie. Il faut que cela s’arrête. On a pas choisi d’être dans le privé“, a-t-il clamé avant d’inviter à l’Etat d’assumer leur politique.

Des centaines d’étudiants orientés par l’Etat dans le privé ( Infirmiers et sages-femmes) renvoyés sous prétexte qu’il y’a une dette de l’état ( 2ans et demi) vis-à-vis des écoles privées.