Header post legalsen

Awa Watt agresse et déleste la chargée de mission du ministère de la Jeunesse de 1,6 million

par

Awa Watt agresse et déleste la chargée de mission du ministère de la Jeunesse de 1,6 million

Chef de gang condamnée dans l’affaire des lesbiennes de Yeumbeul, « la lesbienne » Awa Watt est retournée en prison, rapporte « Libération ». Elle est visée en même temps que deux autres femmes connues pour avoir les mêmes penchants qu’elle dans une affaire de vol et d’agression. Ce, à la suite d’une information judiciaire demandée par le parquet de Pikine-Guédiawaye pour association de malfaiteurs, « vol avec coups et blessures ayant entraîné une Incapacité temporaire totale (Itt) ».

Les faits en cause remontent au 11 décembre dernier. Ce jour, la victime, A. Diouf, chargée de mission au ministère de la Jeunesse, qui s’était rendue à la boîte de nuit «Ravin», a fait la connaissance d’Awa Niang en compagnie d’Awa Watt et d’autres filles.

Il leur a acheté un paquet de cigarette avant de leur payer une bière. Vers 2 heures du matin, alors que A. Diouf s’apprêtait à rentrer, Awa Watt et Awa Niang lui ont demandé de les attendre pour partir ensemble.

En direction de son domicile sis à la Cité enseignant de Guédiawaye, Awa Niang, une fois à la hauteur du « marché jeudi », a sorti une bouteille vide dans son sac et a asséné violemment un coup à A. Diouf au niveau du front. Selon le journal, elle a été aidée par Awa Watt. La chargée de mission au ministère de la Jeunesse a été par la suite rouée de coups et poignardée au niveau de l’épaule droite.

Pour finir, la mise en cause et ses complices lui ont soutiré 1,6 million de Fcfa ainsi que son téléphone de marque Tecno.

Arrêtée, par la police, Awa Watt a été placée en détention. Cependant, Awa Niang, serait en fuite et recherchée par les forces de l’ordre.