Header post legalsen

Dernière minute : Sa maison encerclée par des policiers, Guy Marius Sagna alerte !

par

Dernière minute : Sa maison encerclée par des policiers, Guy Marius Sagna alerte !

Guy Marius Sagna tire la sonnette d’alarme. En effet, d’après lui, des policiers lui ont été affectés par le chef de l’Etat. Chose qu’il trouve très louche. Sur sa page Facebook, il a demandé au chef de l’État de s’intéresser aux questions plus sérieuses, notamment les spoliations foncières ou encore le trafic de faux billets et passeports diplomatiques.

«Des policiers en civil et en voiture autour de chez moi. Pas un déplacement sans mes « gardes du corps » gratuitement affectés à moi par le Président Macky Sall», a annoncé hier le leader du Front pour une révolution anti-impérialiste populaire et panafricaine (Frapp).Pour ce dernier, la sécurité des membres du Frapp n’intéresse pas le Président Macky Sall. Car si c’était le cas, il aurait réagi par rapport à la plainte des 5 membres du Frapp «violentés par ses nervis à Nianing le 05 mai 2021. 5 mois que notre plainte ne bouge pas! Monsieur le Président Macky Sall vous aussi!»
Face à cette situation qu’il trouve suspecte, il a tenu à alarmer. Ilavertit par la même occasion que tout ce qui lui arrivera et aux membres du Frapp, ce week-end, sera de la totale responsabilité du Président Macky Sall. «Nous prenons à témoin l’opinion publique nationale. Il est inacceptable que les membres du Frapp soient empêchés de se déplacer par des nervis à la solde du Président Macky Sall. Ou par la police ou par la gendarmerie», dit Guy Marius Sagna.
D’après le leader de Frapp, la priorité doit être ailleurs. Ce qui est sûr, pour Guy Marius, c’est que les Sénégalais souffrent de beaucoup de maux. «Au lieu de me « protéger » Monsieur le Président Macky Sall, protégez les citoyens sénégalais qui sont victimes de spoliations foncières commises par cette mafia foncière que vous parrainez comme à Niaguiss, Médina Wandifa, Nianing, Kignabour 2, Sédhiou, Thiès, partout à St-Louis, à Rufisque…»,a-t-il soutenu. Avant de poursuivre :«Président Macky Sall, allez-vous nous empêcher d’apporter notre soutien aux enseignants des classes passerelles et aux enseignants des cases des tout petits victimes de votre népotisme? Allez-vous nous empêcher d’apporter notre soutien aux victimes de spoliations foncières en nous arrêtant ce week-end ? Est-ce pour cela que vous nous faites suivre et que vous avez mobilisé nos pauvres concitoyens policiers et gendarmes qui sont épuisés et ont mieux à faire. ?»
Il termine en demandant au chef de s’occuper des affaires qui défraient la chronique en ce moment et qui,directement ou indirectement, plombent l’économie sénégalaise. Il rappelle aussi aux forces de l’ordre de faire leur travail et de s’y limiter.
«Au lieu de nous traquer Monsieur le Président Macky Sall, traquez les voleurs de deniers publics qui vous entourent, traquez les trafiquants de faux billets, traquez les trafiquants de passeports diplomatiques, traquez ceux qui pillent nos mers…Policiers et gendarmes, faites votre job. Mais vous n’êtes pas tenus d’obéir à des ordres manifestement illégaux».

Khadidjatou DIAKHATE

LES ECHOS