Header post legalsen

Poignardé par son ex-copine lors de son mariage : Le commerçant A. Top fait des révélations explosives sur elle

par

Poignardé par son ex-copine lors de son mariage : Le commerçant A. Top fait des révélations explosives sur elle

Du nouveau dans l’affaire du commerçant qui a été poignardé, le jour de son mariage, par son ex-petite amie, à la Médina.

Selon des informations de Seneweb, la victime, A. T. a brisé le silence pour donner sa part de vérité sur les faits.

« J’avais surpris ma petite amie avec un homme… »

Entendu par les enquêteurs du commissariat de Médina, l’homme âgé de 36 ans a dit, sur procès-verbal, qu’il a renoncé à son projet d’épouser la mise en cause, parce qu’il n’avait plus confiance en la restauratrice domiciliée aux Almadies 2.

« J’avais décidé de renoncer à notre projet de mariage, parce que j’avais surpris ma petite amie avec un homme. Ainsi, j’ai demandé la main d’une autre femme », a-t-il avancé pour expliquer les raisons de sa séparation avec la dame âgée d’une trentaine d’années.

Le commerçant aux enquêteurs : « Elle m’a dit que je ne vais pas consommer mon mariage, avant de m’attaquer avec un couteau »

Revenant sur les faits, le commerçant déclare que son ex-dulcinée l’a contacté le jour de son mariage, samedi dernier. Avant de débarquer à son domicile situé à la Médina.

« Elle m’a demandé, au bout du fil, pourquoi je ne l’ai pas informée de mon mariage. Je lui ai répondu : parce que je savais que tu étais capable de perturber l’événement », confesse le commerçant en possession d’un certificat médical attestant une incapacité temporaire de travail de sept jours.

D’après nos sources proches du dossier, la restauratrice est venue dans la chambre de son ex-petit ami vers 22 h. Ainsi, profitant du moment où le commerçant se déshabillait, la dame l’a attaqué par derrière avec une arme blanche.

« Elle m’a dit : ‘Tu ne vas pas consommer ton mariage’, avant de m’attaquer par derrière à l’aide d’un couteau de table », révèle la victime aux enquêteurs du commissariat de Médina.

Poursuivie pour coups et blessures volontaires ayant entraîné une Itt de sept jours, la mise en cause a été déférée ce lundi matin au tribunal de grande instance de Dakar.

SENEWEB