Header post legalsen

Présidentielle gambienne : VERDICT CONNU DANS 41 DISTRICTS SUR 53, Barrow « largement » en tète

par

Présidentielle gambienne : VERDICT CONNU DANS 41 DISTRICTS SUR 53, Barrow « largement » en tète

Les résultats finaux sont toujours attendus, au lendemain de la présidentielle gambienne du 4 décembre. Mais le verdict est tombé dans 41 districts sur 53. Le président sortant, Adama Barrow, en a remporté 36, d’après les résultats fournis par le président de la Commission électorale indépendante, Aly Mamar Njie. Là où Ousainu Darboe en a remporté cinq. L’opposant a, par exemple, résisté à Bakau, glanant 5776 contre 5060 pour le successeur de Yahya Jammeh. En revanche, le président sortant a gagné très largement à Serrekunda West, avec plus de 20 000 voix, contre moins de 10 000 pour le dinosaure politique et leader de l’UDP.

Banjul, 5 dec (APS) – Le candidat du Parti national pour le peuple (NPP, sigle anglais), Adama Barrow, président sortant, arrive ‘’largement en tête’’ dans la presque totalité des 53 circonscriptions électorales gambiennes, à l’issue du vote de samedi, a appris sur place à Banjul, la capitale, l’envoyé spécial de l’APS.

Le président de la Commission électorale indépendante (IEC, sigle anglais) Ali Momar Njie continue ce dimanche à donner à compte gouttes les résultats par circonscription électorale.

Des chiffres pour un total de plus de 30 circonscriptions sur 53 sont déjà disponibles. Selon ce décompte partiel, Adama Barrow, à la recherche d’un deuxième mandat ‘’est largement devant dans la presque totalité des districts électoraux’’.

Six candidats dont le président sortant Adama Barrow sont en lice pour l’élection présidentielle gambienne tenue samedi. 962.000 électeurs répartis dans 1554 bureaux étaient appelés aux urnes dans les sept régions du pays.

Il s’agit du premier scrutin présidentiel de la Gambie après celui remporté en 2016 par Adama Barrow aux dépens de Yahya Jammeh. Ce dernier, après 22 ans au pouvoir, vit en exil en Guinée Equatoriale, depuis l’échec de sa tentative de confiscation de la victoire de son adversaire.