Header post legalsen

URGENT : le footballeur français Benjamin Mendy, accusé de sept viols, libéré sous caution

par

URGENT : le footballeur français Benjamin Mendy, accusé de sept viols, libéré sous caution

Le champion du monde, accusé de sept viols, a été libéré sous caution ce vendredi après une audience à Manchester.

La quatrième de demande de liberté sous caution fut la bonne pour Benjamin Mendy. Le juge Patrick Thompson a décidé lors d’une audience devant la Crown Court de Chester (nord-ouest de l’Angleterre) de libérer et placé sous contrôle judiciaire le footballeur français. Placé en détention provisoire depuis fin août en Angleterre en raison de sept chefs d’accusation de viol sur quatre femmes et un chef d’accusation d’agression sexuelle sur une cinquième, sur des faits survenus entre octobre 2020 et août 2021, le champion du monde 2018 (27 ans) qui évolue à Manchester City a vu sa demande être acceptée ce vendredi après-midi.

Mandat d’arrêt émis contre lui s’il ne se présente pas le 24 janvier à l’audience
Ce dernier sera soumis à des conditions «strictes» (rester à son domicile, ne pas entrer en contact avec les plaignantes) et devra à nouveau comparaître à Chester le 24 janvier, séquence où l’ancien joueur de Monaco et de l’OM, via ses avocats, dévoilera s’il plaide coupable ou non. Il a été averti qu’un mandat d’arrêt serait émis contre lui s’il ne s’y présente pas. Son procès est prévu le 27 juin ou le 1er août.

Pour rappel, l’affaire avait démarré fin août quand le club de Manchester City avait annoncé la suspension du joueur sans autre explication. La justice anglaise avait ensuite rapidement annoncé que le joueur avait été placé en détention provisoire après avoir été accusé de quatre viols – dont un commis quelques jours plus tôt, alors qu’il était en liberté conditionnelle – et une agression sexuelle, par trois femmes dont une mineure. Ces premiers faits se seraient déroulés à son domicile de Prestbury, dans le Cheshire. Depuis quelques jours, Benjamin Mendy faisait partie des 750 individus incarcérés à la HM Prison de Manchester. Un établissement de haute sécurité plus connu en Angleterre sous le nom de Strangeways, une appellation abandonnée après une série d’émeutes historiques survenues en 1990 qui avaient bouleversé le pays. Ce vendredi soir, il retrouvera son domicile.

.lefigaro.fr/