Header post legalsen

Bourses familiales : Une avalanche d’arriérés de paiement imputée à la Poste

par

Bourses familiales : Une avalanche d’arriérés de paiement imputée à la Poste

Rabâché à tout-va dans le cadre de l’appui  financier concédé aux familles démunies, les bénéficiaires des bourses familiales broient du noir.

En effet, ils comptabilisent trois trimestres d’arriérés de paiement.

Avec 100 000 Fcfa par ménage et par an, à raison de 25 000 Fcfa par trimestre, pour renforcer leurs capacités productives et éducatives, ces bénéficiaires ne reçoivent plus leurs pécules.

Quid de ce retard de paiement ? La Poste par où passe ces paiements a capté les fonds pour éponger une partie de la dette que lui doit l’État.

Ce, rapporte Le Quotidien dans sa livraison du jour, au grand dam des ménages pauvres qui sont les bénéficiaires des bourses familiales.

Assane SEYE-Senegal7