Header post legalsen

Convoqué au tribunal : Barthélémy Dias face à la presse ce mardi

par

Convoqué au tribunal : Barthélémy Dias face à la presse ce mardi

Le candidat de la coalition Yewwi Askan Wi organisera un point de presse ce mardi 8 novembre 2021. Une annonce qu’il a faite sur sa page facebook.

L’édile de la commune de Mermoz Sacré-Cœur n’a pas spécifié son annonce. Mais l’on estime qu’il sera question d’épiloguer sur sa convocation pour comparution le 10 novembre prochain dans l’affaire Ndiaga Diouf.

Accusations 

Pour l’heure, les commentaires vont bon train. Si du coté de la coalition Yewwi Askan Wi, l’on estime que ce dossier a été “dépoussiéré” dans le but d’écarter un adversaire politique aux prochaines élections locales, du côté du pouvoir et de certains observateurs, l’on parle de tentative de manipulation de la part des responsables de cette coalition de l’opposition.

Rétrospective 

Dans cette affaire, Barthélemy Dias et 12 autres personnes avaient été arrêtés et jugés pour “coups mortels, coups et blessures volontaires, détention d’arme sans autorisation administrative, menaces verbales de mort et rassemblement illicite suivi d’actions diverses”.

Le maire avait été poursuivi à la suite d’une attaque de nervis supposés envoyés par le parti au pouvoir d’alors, le Pds. Une attaque de la mairie de Mermoz-Sacré Cœur en décembre 2011 qui a reçu la riposte de Barth’ qui avait tiré. L’un des gros bras, le lutteur Ndiaga Diouf, perd la vie dans ces affrontements. Le fils de Jean-Paul Dias est accusé de l’avoir tué. Il bénéficie d’une liberté provisoire à l’arrivée du Président Macky Sall, soutenu par le Parti socialiste. Le dossier refait surface plus tard. Et en première instance, Barthélémy est condamné à deux ans de prison, dont 6 mois ferme, pour le meurtre de Ndiaga Diouf. A la suite de ce qui précède, Barth’ a fait appel.

Affaire à suivre…