Header post legalsen

En tournée dans le Nord : La jeunesse de Macky vote Mansour Faye, célèbre ADD et annihile YAW et YEN

par

En tournée dans le Nord : La jeunesse de Macky vote Mansour Faye, célèbre ADD et annihile YAW et YEN

Après les tournées effectuées dans les régions de Thiès, Louga et Fatick, le collectif des jeunes de la grande majorité présidentielle était ce week-end dans le nord du pays pour galvaniser les troupes à 49 jours des élections locales. Le coordonnateur dudit collectif n’a pas manqué, sur la route de Saint-Louis – Dagana et Bokhol, de siffler la fin de la récréation pour l’opposition réunie autour de Yewwi et de briser l’élan du mouvement Y’en a marre pour sa marche annoncée vendredi prochain.

«Il est temps que les leaders de Yewwi sachent, une bonne fois pour toute, que leurs tentatives de manipulation et leurs mensonges grotesques contre les autorités de ce pays, ont trop duré. Nous allons en découdre avec eux, tout comme nous allons barrer la route à ces jeunes vagabonds de Y’en a marre. Ils nous trouveront sur leur chemin le 10 décembre pour leur montrer qu’ils ne sont que de vulgaires manipulateurs», a décrété Moustapha Ndiaye, le coordonnateur du CJGMP et Président des Jeunes de la Coalition Manko Wattu Sénégal (MWS) , avant d’exposer et de saluer les belles réalisations engrangées par le Président Macky Sall.

Plus, les élections locales s’approchent, plus, la jeunesse de Macky se déploie sur le terrain dans les contrées reculées du Sénégal. Pour le coordonnateur du CJGMP, «nous tenons d’abord à réitérer notre soutien au ministre Mansour Faye, le candidat de Bby. Il est le représentant officiel du Président Macky Sall et de la grande majorité présidentielle. Par conséquent, nous demandons à tout Saint-Louis de voter les listes de Bby pour qu’il puisse rempiler en tant que maire sortant. Nous appuyons sa candidature et œuvrons à sa réussite».

Le message ‘’galvanisateur’’ en bandoulière, les camarades de Moustapha Ndiaye n’en démordent pas pour freiner l’ardeur de l’opposition qui se permet, depuis quelques jours, de tenir des propos discourtois à l’encontre des autorités de ce pays. «il est temps de mettre fin à la farce de ce violeur hors pair qui a toujours l’insulte à la bouche. Si on ne fait rien pour qu’il sache que ce pays est bien organisé, il va continuer de déverser des insanités sur nos fondamentaux et écorner l’image reluisante de notre diplomatie à l’extérieur», réagit Moustapha Ndiaye, par ailleurs coordonnateur du collectif et président des jeunes de Manko Wattu Sénégal (MWS). Selon lui, «Yewwi a mesuré l’immensité de sa défaite le 23 janvier prochain, et donc, fait tout pour ne pas aller aux élections et subir la raclée.

Ces opposants de dernière minute se mettent en mode sabotage, soit par des manifestations interdites, soit par des discours violents de va-t-en guerre. Mais c’est peine perdue, on va leur montrer qu’ils ne pèsent absolument rien dans ce pays». Par rapport à la marche programmée du mouvement Y’en a marre, le CJGMP reste catégorique : «nous allons organiser une contre marche le même jour sur le même trajet. Nous allons leur montrer qu’ils sont vomis et que la jeunesse de Macky les avertit, car, nous sommes mille fois plus nombreux et plus déterminés. C’est de simples voyous qui font de la pression pour manipuler les populations. C’est fini tout ça».

A l’étape de Bokhol, les jeunes Mackystes brandissent les performances réussies par le régime. Ainsi, le coordonnateur du collectif déclare : «Il y a lieu de féliciter le coordonnateur départemental de l’ APR Podor Abdoulaye Daouda Diallo (ADD) qui a fini de ravager la coalition Wallu dont les leaders ont rejoint finalement Bby. Ils sont tous conscients que la razzia va se répéter comme lors des précédentes élections surtout dans la commune de Boké Dialloubé et dans le département où les taux de 95% seront encore renforcés. Ici, le slogan zéro commune à l’opposition est encore d’actualité et l’opposition a fini par adouber le Ministre ADD qui compte rééditer les mêmes performances».

Le CJGMP de brandir fièrement les réalisations dans le nord du Sénégal : «Macky Sall a aussi fait bénéficier à la région Nord d’un important programme d’infrastructures, d’ouvrages hydrauliques et de pistes rurales, réalisé dans le cadre des aménagements connexes des projets routiers. À ce titre, on peut citer cinq (05) plateformes multifonctionnelles de troisième génération pour les femmes à Mboyo, Démeth, Saldé, Dodel, Boké Dialloubé; quarante-trois (43) salles de classe, deux (02) bâtiments administratifs, une (01) case de santé, deux (02) maternités, cinq mille vingt-deux (5022) m de murs de clôture, vingt-six (26) blocs sanitaire, un (01) Cdeps. La construction de Ndioum-Goléré et Goléré-Thilogne, sections de route de la Nationale 2 Ndioum-Thilogne (137 km, 54 milliards de FCFA) ;– la construction des routes Carrefour Nationale 2 -Médina Ndiathbé-Cas Cas-Saldé-Pété (68 km, 19,5 milliards de FCFA), Pété-Boké Dialloubé (07 km, 3,8 milliards de FCFA).