Header post legalsen

La magistrature est-elle devenue une affaire d’hommes ?, (Moustapha Diakhaté)

par

La magistrature est-elle devenue une affaire d’hommes ?, (Moustapha Diakhaté)

Dans un post, mardi, Moustapha Diakhaté a dénoncé la “masculinisation” de la magistrature sénégalaise. Selon l’ex-député, sur 281 mesures prises par le Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM), seules 13 ont concerné des femmes soit un taux de 4,6 %.

Moustapha Diakhaté ne se fait pas de doute que les “femmes sont aussi aptes que les hommes à exercer des fonctions d’autorité“. Il rappelle que depuis l’indépendance, “les magistrates ne nuisent pas au prestige du corps judiciaire“.

Représentation des femmes dans les mesures du Csm

Embouchant la même trompette, l’ancien député affirme que “la sous représentation des femmes dans les mesures du Csm semble découler d’un postulat phallocrate différentialiste associé à un essentialisme qui considère qu’il y aurait des fonctions féminines et masculines dans la République“.

Macky Sall interpellé 

Il invite le président de la République à faire en sorte qu’il y ait plus de femmes dans les prochaines nominations et promotions du CFJ. Ce, dit-il, “nom de l’égalité républicaine femme / homme”.