Header post legalsen

Le communiqué du conseil des ministres du mercredi 26 Mai 2021

par

Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL a présidé le Conseil des Ministres, ce mercredi 26 mai 2021, au Palais de la République.

A l’entame de sa communication, le Chef de l’Etat a adressé un message de félicitations et de solidarité à la communauté chrétienne, à l’occasion de la célébration de la Fête de Pentecôte, le dimanche 23 mai 2021.

Abordant son agenda diplomatique, le Président de la République a informé le Conseil de sa participation, comme Co-parrain, au Sommet de Paris sur le financement des économies africaines, le 18 mai 2021.

Le Chef de l’Etat a indiqué que son message a, entre autres, porté sur les contraintes qui pèsent sur les économies africaines, en termes d’accès aux ressources, de plafond d’endettement et de traitement de la dette, de seuil de déficit budgétaire et de perception du risque d’investissement en Afrique.

Le Président de la République a plaidé, lors de ce Sommet, pour la réallocation d’une partie des Droits de Tirage Spéciaux (DTS) des pays développés aux pays africains, en appui à leurs efforts de résilience et de relance, et pour la réforme des règles de gouvernance économique et financière mondiale.

Le Chef de l’Etat s’est réjoui des résultats de ce Sommet qui a confirmé les consensus déjà actés sur le moratoire de la dette, l’émission de Droits de Tirage Spéciaux (DTS) à hauteur de 650 milliards de dollars US dont 33 milliards comme quote part africaine, plus, potentiellement, 100 milliards supplémentaires au titre des réallocations selon les modalités à convenir.

Le Président de la République a également indiqué que le Sommet a lancé l’Alliance pour l’entreprenariat en Afrique (doté d’un financement d’un milliard de dollars Us en appui au secteur privé), et amplifié le plaidoyer pour l’accès universel au vaccin anti Covid-19 et sa production par certains pays africains qualifiés dont le Sénégal, pour faire passer le taux minimum de vaccination en Afrique de 20 à 40% d’ici fin 2021.

Le Chef de l’Etat a félicité le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération pour sa participation qualitative aux travaux préparatoires de ce Sommet.

Poursuivant sa communication, le Président de la République rappelle aux membres du Gouvernement, la nécessité d’un monitoring très rapproché et régulier de l’exécution des programmes et projets sectoriels.

 

Le Chef de l’Etat demande, au Gouvernement, dans le cadre de la doctrine de la Gestion axée sur les Résultats (GAR), de veiller à l’exécution (physique et financière) à bonne date des projets et programmes.

 

Le Président de la République demande, enfin, au Ministre des Finances et du Budget et au Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, de préparer avec le Ministre en charge du Suivi du PSE, la prochaine réunion présidentielle de suivi des programmes et projets, dans la dynamique d’accélération des réalisations et réformes sectorielles.

 

Abordant la question liée à sa tournée économique qu’il effectuera du 29 mai au 1er juin 2021, dans les régions de Kaffrine et Kédougou, pour inaugurer et lancer les travaux d’infrastructures publiques majeures, le Chef de l’Etat rappelle, au Conseil, l’importance primordiale qu’il accorde à l’aménagement et au développement durable de nos territoires.

  

Le Président de la République réaffirme, dans cette dynamique, sa volonté d’assurer, dans l’équité sociale et territoriale, la satisfaction des besoins des populations, afin de consolider la dynamique d’émergence du Sénégal.

Sur l’intensification de la mise en œuvre des programmes d’électrification rurale, le Président de la République rappelle que l’accès universel à l’électricité, reste une priorité de l’action gouvernementale et, à ce propos, les Ministres en charge des Energies et de l’Equité sociale et territoriale, devront accélérer le déploiement national du projet spécial d’électrification de 2000 villages, prévu dans le cadre de la phase II du Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC).

Le Chef de l’Etat signale l’impératif d’améliorer, de façon notable, le taux d’électrification rurale dans les régions de Kédougou, Sedhiou et Kolda, en veillant au raccordement urgent de l’ensemble des communes prioritaires.

Le Président de la République indique, par ailleurs, au Ministre du Pétrole et des Energies, la nécessité d’une répartition optimale des 115.000 nouveaux lampadaires solaires qui seront implantés principalement dans les zones rurales et périurbaines, selon un cahier des charges en matière d’entretien, bien défini avec les communes.

Sur le Climat social, la gestion et le suivi des affaires intérieures, le Chef de l’Etat a invité les Ministres concernés :

  • À prendre les dispositions idoines pour un bon déroulement du Daaka de Médina Gounass, en mettant l’accent sur les aspects sécuritaires et sanitaires ;
  • À assurer la gestion optimale du service public de l’eau potable en milieu urbain comme rural dans la perspective d’un accès universel à l’eau.

Le Président de la République a clos sa communication sur les points liés à la coopération et aux partenariats notamment sur la création du comité mixte paritaire sénégalo-gambien, destiné à lutter efficacement contre la coupe illicite de bois dans les forêts de la zone sud du Sénégal sud.