Header post legalsen

Les visages de la présidentielle de 2024…sans Macky Sall

par

Les visages de la présidentielle de 2024…sans Macky Sall

Qui pouvait le croire ? En 2012, l’actuel Président de la République du Sénégal Macky Sall, alors qu’il n’était âgé que de 51 ans, avait réussi à se défaire du vieux Me Abdoulaye Wade. Et c’est le début de l’alternance générationnelle au Sénégal.

Ce sont les jeunes largement conscients qu’ils sont aujourd’hui la seule force de l’histoire universelle, qui viennent s’inscrire en masse dans les listes électorales. Leurs investissements en masse déterminent largement les résultats des élections municipale, législative et présidentielle.

Le vote des jeunes est à prendre en compte au Sénégal. Ils veulent transformer la manière dont la politique se définit au Sénégal. La jeunesse sénégalaise veut plus de transparence dans la manière dont la politique se déroule au Sénégal. Elle exprime son ras-le-bol, tout ce qu’elle veut, c’est la mise en place d’une politique en totale adéquation par rapport à ses aspirations. Et la jeunesse sortie massivement dans les rues durant les manifestations violentes connues par le Sénégal s’est largement exprimée.

La classe politique de 2024 va littéralement changer que l’on veuille le croire ou non. Une nouvelle génération va s’installer au pouvoir en 2024. Et ce sera une nouvelle génération sans…Macky Sall. Ce dernier sera alors âgé en 2024 de 63 ans. Macky Sall s’est mis hors-jeu, surtout à cause qu’il tente de faire du neuf à la place du vieux. La jeunesse sénégalaise en a marre de tout ce système. Tout ce qu’elle réclame, c’est une alternance générationnelle. Elle veut que le cours de l’histoire change. Qu’une équipe dirigeante en phase avec ses aspirations soit mise en place.

C’est pourquoi, il est fort à compter que la prochaine classe politique en 2024 sera composée de l’opposant radical Ousmane Sonko, du célèbre exilé de Doha, Karim Wade et de « l’inconnu » qui sortira de nulle part ou peut-être de Benno Bokk Yaakar (BBY).

Qu’il le veuille ou non, en 2024, l’actuel président Macky Sall sera out. Il est frappé par l’article de la Constitution qui stipule clairement que « nul ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs ». Macky Sall out, l’élection présidentielle va se dérouler également sans Khalifa Sall et Idrissa Seck, nés avant les indépendances. Ils ne convainquent plus la jeunesse.

Le prochain Président de la République du Sénégal ne pourra être qu’un personnage « né après 1960 »

 

Avec Xibaaru