Header post legalsen

Grève de la faim de l’ATE: “Pape Mademba Bitéye victime des lobbys du désordre”, dixit Cheikh Diallo

par

Grève de la faim de l’ATE: “Pape Mademba Bitéye victime des lobbys du désordre”, dixit Cheikh Diallo

L’Amicale des Travailleurs de l’Electricité (ATE) a entamé ce lundi 11 octobre une grève de la faim (sous l’auto-pont Saint-Lazar, sur la VDN), dans la continuité du combat pour leur régularisation au sein de la Senelec. Une action qui cache un agenda de déstabilisation et d’une tentative de diabolisation du directeur général de la Société nationale d’électricité Pape Mademba Bitéye, selon Cheikh Ibrahima Diallo. 

“On ne négocie jamais avec un couteau à la main si nos intentions ne sont pas malsaines. Comment plus de 499 personnes qui travaillent depuis 10 ans ou plus pour la Senelec, peuvent réclamer des conditions indues ou des contrats de travail leur permettant de bénéficier des avantages sociaux à un responsable qui n’est pas au courant de leur recrutement”, se questionne le guide religieux de la cité sainte de Médina Baye.

Pour rappel, ces prestataires, depuis plusieurs mois, ont organisé des marches et conférences de presse pour dénoncer les conditions dans lesquelles ils se trouvent, rencontré Papa Mademba Biteye directeur de la Senelec et Mme Sophie Gladima Siby Ministère des Mines, du Pétrole et de l’Energie, adressé une correspondance à la Médiature de La République du Sénégal mais attendent toujours des avancements.

“Attendre cette veille d’investiture aux élections territoriales de 2022 et cette période bénie du Mawlid pour forcer la main à un manager hors pair comme Pape Mademba Bitéye caché des non-dits. Les lobbys qui menacent la stabilité du pays, parrainés par des politiciens encagoulés en perte de vitesse, ont repris leur boulot comme le trafic de passeports diplomatiques ne marche plus mais ils ne trouveront sur le chemin”, a menacé Cheikh Ibrahima Diallo.