Header post legalsen

Mariage de VIP – Le fils du ministre des Finances se marie avec une petite-fille de Daouda Sow

par

Mariage de VIP – Le fils du ministre des Finances, Abdoulaye Daouda Diallo, se marie avec une petite-fille de Daouda Sow, ancien président de l’Assemblée nationale

C’est la der des ders que vous file la rédaction de dakarposte!
Le jeune homme s’appelle Ibrahima Diallo. C’est le fils du ministre Abdoulaye Daouda Diallo en charge des Finances.
Ce jeune homme très discret, va épouser aujourd’hui , celle qui occupe ses pensées, la petite-fille de Daouda Sow, ancien ministre et président de l’Assemblée nationale de 1984 à 1988 et Secrétaire général adjoint du Parti socialiste.

Kowri, la désormais Madame Diallo est, nous souffle t’on, incroyablement belle machallah. Dakarposte vous promet d’y revenir dans les prochaines heures avec les images de l’heureuse élue.

Pour la gouverne de ceux qui l’ignorent encore, le docteur Daouda Sow dont la petite-fille va entendre le Al Khaïry aujourd’hui, est décédé , et il a été inhumé à Kamb, un village situé dans le département de Linguère dont il était aussi le Secrétaire général de la coordination départementale du PS.

A lire aussi: Dot de 10 millions pour son 3e mariage : L’actrice Marième Sy divorce en 02 mois

Agé de 76 ans, Daouda Sow a adhéré, en 1956, au Bloc populaire sénégalais (BPS). Il fut député de 1963 à 1970. Il entre au gouvernement de Abdou Diouf en 1970 comme ministre de la Santé, jusqu’en 1972), puis ministre de l’Information, des Télécommunications et des Relations avec les Assemblées (1973-1980).
De 1973 à 1980, il est ministre des Télécommunications et des Relations avec les Assemblées et porte-parole du gouvernement.
En 1981, il est ministre des Forces armées dans le premier gouvernement de Habib Thiam. Un an plus tard, il devient ministre de la Défense dans le premier cabinet de la Confédération sénégambienne.
Le 12 avril 1984, il est élu président de l’Assemblée nationale, succédant à Habib Thiam, démissionnaire. Réélu en avril 1988, il est cependant contraint de démissionner à son tour le 9 décembre 1988. Il est remplacé par Abdoul Aziz Ndaw.

Le docteur Daouda Sow, qui était jusqu’à sa mort, membre du Comité des sages du Parti socialiste (PS, opposition) a occupé aussi plusieurs autres fonctions officielles, à l’échelon national ou international. Il était également secrétaire général de la coordination PS de Linguère.

Quant au jeune Ibrahima Diallo, l’heureux élu, il est plutôt inconnu au bataillon à cause de sa discrétion. Très bien éduqué, il n’a jamais été vu dans les boîtes de nuit luxueuses des Almadies et n’a jamais été impliqué dans les scandales de fils de riches comme on en voit souvent. Et c’est normal, car son père, Abdoulaye Daouda Diallo est lui-même une sorte d’homme de l’ombre, que la plupart des Sénégalais n’auraient jamais connu s’il n’avait été nommé ministre. Donc le garçon a de qui tenir!

Tous nos voeux de bonheur aux mariés. Que le mariage du désormais couple Diallo soit comme un conte de fée. Vivez heureux et ayez beaucoup d’enfants !

[email protected]
Mamadou Ndiaye