Header post legalsen

Mort d’une fille à l’Olympique Club : Un maître-nageur arrêté par la police

par

Mort d’une fille à l’Olympique Club : Un maître-nageur arrêté par la police

Seneweb détient des informations exclusives sur l’affaire de Khadija Dieng du nom de la jeune fille de 05 ans qui a été retrouvée, vendredi dernier, morte noyée à la piscine de l’Olympique Club de Dakar, sur la Corniche-Ouest !

En effet, un maître-nageur a été arrêté par les policiers du commissariat de Point E dans le cadre de l’enquête.

Entendu sur procès-verbal, le responsable de la surveillance lors du drame, peine à expliquer les circonstances de la noyade de la petite née en 2016. Mais B. Fall, confiera avoir aperçu la victime inerte, au fond de l’eau de la piscine au moment où il faisait des rondes d’après des informations de Seneweb.

En effet, ce maître-nageur et ses collègues ont beau tenté de sauver l’enfant qui venait d’être repêché dans la piscine. Malgré l’intervention des agents de SUMA Assistance, Khadija Dieng perdra la vie 15 minutes plus tard.

« La piste d’une négligence établie par les enquêteurs »

Dans le cadre de l’enquête, les éléments du commissaire Thiam ont entendu aussi les 03 filles dont deux sœurs jumelles nées en 2001. En effet, ces dernières étaient parties à l’Olympique Club en compagnie de la victime. Mais elles ont incriminé le responsable de la surveillance arrêté.

 » Nous avons laissé Khadija Dieng dans la piscine réservée aux enfants de moins de 5 ans avant d’aller à celle réservée aux adultes. Mais les maîtres-nageurs étaient préoccupés par l’ambiance notamment la musique « , ont-elles dénoncé notamment le manque de surveillance.

Selon nos sources, la fille de 05 ans a quitté la petite piscine réservée aux enfants avant basculer fatalement dans la piscine profonde à l’insu de tout le monde. L’enquête a révélé qu’il n’y avait aucune surveillance des enfants ni la sécurité de ces derniers.

Arrêté vendredi dernier, le maître-nageur B. Fall a été présenté au procureur ce matin pour non assistance à une personne en danger et négligence ayant entraîné la mort d’autrui.

source seneweb