Header post legalsen

Ndéye Awa Ndir sort du silence : « Je n’ai jamais eu de relation amoureuse avec Pape Ndiaye »

par

Arrêté et accusé d’escroquerie, Pape Ndiaye a déclaré face aux enquêteurs qu’il entretenait une relation avec la principale plaignante, Ndéye Awa Ndir, depuis 2019. La colère de cette dernière proviendrait du fait qu’il a épousé une autre fille.

Interrogée par Seneweb, Ndéye Awa Ndir réfute catégoriquement ces propos du journaliste et chroniqueur de Walf, Pape Ndiaye. « Je ne voulais pas parler au niveau des médias. Mais face à certaines accusations, je suis obligée de parler, ne serait-ce que pour laver mon honneur. Je le fais parce que je veux faire savoir à l’opinion publique, aux activistes, aux citoyens, aux politiciens et aux journalistes que je suis une femme, citoyenne sénégalaise comme eux. Face à une injustice, j’ai le droit de demander que le droit soit dit ! En toute franchise, je ne voulais pas que cette affaire en arrive-là. Je ne voulais même pas porter plainte, mais vue la tournure des événements, je suis obligée d’aller jusqu’au bout », déclare Ndèye Awa Ndir.

Cette dernière a également expliqué comment et pourquoi elle a contacté Pape Ndiaye. Elle révèle qu’en mars 2020, suite à l’interpellation de son boss en fin février, elle a discuté avec Pape Maguette, Guèye, qui est un journaliste à Walf. « Il est un ami et je voulais qu’il me mette en rapport avec Pape Ndiaye. J’ai vu qu’il est chroniqueur judiciaire et je pensais que Pape Ndiaye, que je voyais comme un féru de justice, pouvait me présenter à des avocats qui pourraient aider mon patron condamné pour recel. C’est ainsi que Pape Maguette Guèye m’a donné son numéro de téléphone et je l’ai appelé pour lui expliquer mon problème. En lui précisant qu’il y avait déjà des avocats qui ont pris le dossier en charge, mais l’affaire semble être au point mort. Ainsi, Pape Ndiaye a dit qu’il peut m’aider en me demandant 1 000 000 F Cfa et en affirmant que dans 15 jours au minimum et un mois au maximum, mon patron allait être libéré. Par prudence, je lui ai fait savoir que je pouvais lui remettre 500 000 F Cfa, en précisant que si mon boss sort de prison, je lui remettrai le reste de la somme. Il m’a fait comprendre que récemment, il a fait sortir quelqu’un de prison et n’allait pas vendanger son image pour de l’argent. Après discussions, nous sommes finalement tombés d’accord sur la somme de 500 000 F Cfa, car il a réussi à me convaincre de sa bonne foi. Néanmoins, je lui ai demandé de signer une décharge », dit-elle.

Ndèye Awa Ndir s’est également exprimée sur d’autres accusations portées à son encontre, notamment ceux qui pensent qu’elle a voulu corrompre des juges pour faire libérer son patron. « Je n’ai jamais voulu corrompre un juge ou qui que ce soit. Comment je peux interpeller Pape Ndiaye pour lui demander de corrompre quelqu’un ? Il ne m’a jamais présenté qui que ce soit ; il ne m’a jamais dit qu’il a donné de l’argent à telle ou telle personne. Il m’a juste dit qu’il est dans le milieu et qu’il peut m’aider. Je veut juste que cette affaire soit réglée, car je n’ai jamais voulu que Pape aille en prison. Juste qu’il me rende mon argent. Je voulais juste me faire justice et c’est un droit », termine Ndeye Awa Ndir.

senenews