Header post legalsen

Pikine Guinaw-Rails : la chute d’un prédateur sexuel qui viole, filme, engrosse et fait chanter une fille de 15 ans.

par

Pikine Guinaw-Rails : la chute d’un prédateur sexuel qui viole, filme, engrosse et fait chanter une fille de 15 ans.

Le Commissariat de Guinaw Rails a mis fin aux agissements de Madické Diop qui, par le moyen du chantage filmé, avait fait de M. Diagne, 15 ans, son objet sexuel.

La police de Guinaw Rails à mis à la disposition du parquet de Pikine- Guédiawaye le jeune homme du nom de Madické Diop, né en 1999, pour viols répétés sur mineure suivis de grossesse, collecte illicite d’images personnelles, chantage… 

Sa victime présumée, âgée de 15 ans, habite à Pikine Wakhinane 3. Abusant de la naïveté de sa proie M. Diagne, Madické Diop l’invitait souvent à son domicile, à Guinaw Rails Nord, non loin de la voie ferrée, pour entretenir des rapports sexuels. Rapportent nos confrères de Libération.

Un jour en pleins ébats, la fille avait senti un flash mais elle était loin de croire que son bourreau la filmait. Constatant un retard de ses menstruations, M. Diagne, prise de panique, a commencé à prendre ses distances. Il n’en fallait pas plus pour que Madické Diop lui envoie la fameuse vidéo avant de menacer de la diffuser, si elle ne continuait plus d’entretenir des rapports sexuels avec lui.

La gamine a cédé pendant quelques jours pour ensuite opposer encore un refus catégorique à ce prédateur. Ce dernier est passé à l’acte en transmettant la vidéo à tous leurs amis communs via WhatsApp.

Les parents de M. Diagne informés des faits ont incité leur fille dont l’état de grossesse confirmé, à porter plainte. Lors de son interrogatoire sous le régime de la garde à vue, Madické Diop n’a pas nié les faits. Au contraire, il dit avoir diffusé la vidéo parce que M. Diagne qui serait sa copine fréquentaient d’autres hommes… 

Source Dakaractu