Header post legalsen

Trafic de passeports diplomatiques : L’Union Européenne réagit

par

« Nous avons écho de ce dossier et nous suivons ce qui se passe au Sénégal et cela prouve une nouvelle fois que ces questions en terme d’encadrement juridique et de protection des droits et de la vie privée se posent de manière quotidienne. Ce sont des questions de système. Ce sont des questions de sensibilisation sur les enjeux de la connaissance », a déclaré Irène Mingasson dont les propos ont été relayés par Dakaractu.

Et d’ajouter : « Sur les risques quand on expose une partie de sa vie privée dans les réseaux sociaux ou ailleurs, il faut être plus conscient de ces risques, il faut être aussi informé sur les moyens de se protéger ».

Rappelons que deux députés de la majorité présidentielle et deux activistes du célèbre mouvement Y en a marre, sont impliqués dans cette affaire de trafic présumé de passeports diplomatiques.

 

A lire aussi: Affaire trafic de visas : Bonne nouvelle pour Kilifeu et Simon

(limametti)