Header post legalsen

Violation des données personnelles de Kilifeu : “La justice est-elle laxiste ?”, M. Diakhaté

par

Violation des données personnelles de Kilifeu : “La justice est-elle laxiste ?”, M. Diakhaté

Filmer quelqu’un, dans une voiture et à son insu, est interdit par la Loi portant protection de données à caractère personnel. Et selon l’ancien ministre-conseiller, Moustapha Diakhaté l’absence de poursuite est d’autant plus inacceptable que celui qui a filmé Kilifeu vient de l’avouer publiquement.

Fautif…

D’après Moustapha Diakhaté, avant de chercher le diffuseur de la vidéo dans les réseaux et autres médias, la justice doit inculper son auteur. Pour lui, dans cette affaire, le principal fautif est bien celui qui a filmé.

Impunité…

“En agissant de la sorte, la justice valide l’impunité et met en danger tous les Sénégalais”, estime M. Diakhaté. “Pour ce qui le concerne, le législateur doit insérer, dans le code pénal, des dispositions rendant automatique l’inculpation, le placement sous mandat de dépôt et le jugement en flagrance toute personne qui viole la protection des données personnelles”, poursuit-il.