Header post legalsen

Afrobasket – Sokhna Fatou Sylla, ailière forte: “J’étais invitée et aujourd’hui je suis dans le 12”

par

Afrobasket – Sokhna Fatou Sylla, ailière forte: “J’étais invitée et aujourd’hui je suis dans le 12”

Benjamine de l’équipe, elle est talentueuse et très ambitieuse. Sokhna Fatou Dia Sylla s’est prononcée sur sa première sélection en équipe nationale A et les objectifs pour cette édition de l’Afrobasket. 

Prouver que le coach a eu raison de me faire confiance

À 24 ans, elle représente le futur du basket sénégalais. Ailière forte, elle est technique, adroite, généreuse dans l’effort et très réceptive. Ce qui lui a permis d’être maintenue dans l’effectif et d’avoir cette sélection. Pourtant, Sokhna Fatou dia Sylla a été coupée dans un premier temps par Moustapha Gaye, qui a finalement décidé de retenir l’ancienne joueuse de Saint-Louis basket club dans les 12. L’ailière forte (1m87) partage ses émotions après l’annonce de sa sélection. «J’étais très contente d’être sur la liste. Mais c’est aussi un poids par rapport aux nombreuses attentes. Ce n’est pas une pression mais l’envie de bien faire, de montrer que je mérite cette sélection, prouver que le coach a eu raison de me faire confiance. J’étais invitée et aujourd’hui suis dans le 12. Cela montre que j’ai montré de bonnes choses durant la préparation. Je ferai tout pour être à la hauteur des attentes», soutient-elle.

Continuer à apprendre

Après la coupe du monde U19 en Lituanie en 2013, Sokhna Fatou dia Sylla franchit une autre étape dans sa jeune carrière. Mais elle ne se prend pas la tête et veut continuer son apprentissage. «C’est une continuité. Je suis là pour apprendre de mes aînées. Je ne prends pas la tête et je n’ai pas de pression». La benjamine des Lionnes parle de la vie de groupe et de l’apport de Moustapha Gaye : «Il y a un bon état d’esprit. Les anciennes parlent beaucoup avec nous. Parfois, je me fais gronder par Maïmouna Diarra qui me rectifie sur le terrain. Mame Marie, Oumou Khaïry Sarr et Bintou Diémé nous parlent tout le temps. C’est important pour nous jeunes joueuses. Coach Tapha, il est rigoureux. Au début, je tremblais quand il criait. J’avais peur quand il était derrière moi, debout sur la ligne de touche. Mais j’ai compris que c’est pour nous pousser au dépassement».

Sokhna Fatou Dia Sylla reste optimiste pour une victoire finale du Sénégal au Cameroun. «L’objectif c’est le podium, mais on ambitionne d’aller au bout de cette compétition», souhaite-t-elle.

Source: Avec Record