Header post legalsen

Basket: Le décret sur la DTN interdit le cumul; le ministère avait accordé une simple dérogation

par

Basket: Le décret sur la DTN interdit le cumul; le ministère avait accordé une simple dérogation

La situation de cumul de Tapha Gaye, en tant que Dtn et coach des Lionnes, devrait toucher à sa fin. Pour la bonne et simple raison que les textes régissant la Dtn interdisent le cumul. Le ministère des Sports ayant accordé à la Fédé basket une «dérogation exceptionnelle» qui ne peut durer.

Les prolongations de l’échec des Lionnes à l’Afrobasket de Yaoundé se jouent sur les plateaux Tv et dans la presse en général, avec les dernières sorties du président de la Fé­dération sénégalaise de basket et de son entraîneur chez les Lionnes. Evidemment, la question du cumul de Mous­tapha Gaye, en tant que Dtn et coach des Filles, a beaucoup rebondi sur le parquet. Mais les confrères ont dû rester sur leur faim, car c’est du «ni oui ni non» qui leur a été servi par leurs interlocuteurs.
En effet, là où Me Babacar Ndia­ye demande «un temps de réflexion» pour prendre une décision par rapport à ce cas de cumul, le principal intéressé Tapha Gaye dit pouvoir continuer à gérer ses «deux casquettes».

Le décret sur la Dtn interdit le cumul ; le ministère a accordé une simple dérogation

Des positions assez surprenantes, si on sait que le président de la Fédé basket et son entraîneur national savent très bien que les textes régissant les fonctions de Directeur technique national interdisent toute forme de cumul.
En effet, le décret présidentiel portant création des directions techniques nationales et fixant les modalités de fonctionnement, est assez clair en son article 9 qui dit : «Le Directeur technique national ne peut être ni entraîneur, ni pratiquant…» Avant d’ajouter : «…sauf dérogation exceptionnelle accordée par le ministre des Sports».
Le terme «dérogation exceptionnelle» a son importance dans ce cas précis de cumul qui concerne Tapha Gaye. En clair, la situation de cumul doit être provisoire. D’ailleurs, cette situation de cumul n’est plus de mode car cela crée des frustrations chez les autres techniciens locaux. Il y a aussi chez l’intéressé une surcharge de travail qui impacte ses deux fonctions. On peut citer en exemple le déplacement incompréhensible, en plein regroupement, de Tapha Gaye à Kigali, pour les besoins de l’Afrobasket Hommes, et qui a fait beaucoup de bruit au sein de la Tanière des Lionnes.

Gênant de voir Tapha Gaye toucher une pige en tant que coach et des primes en tant que Dtn

Par rapport à ce cumul, il y a aussi un aspect financier qui gêne. En effet, le fait de voir Tapha Gaye toucher des primes en tant que Dtn (Kigali) et une pige en tant que coach des Lionnes (Yaoundé), crée aussi des frustrations chez les autres techniciens locaux.
Du coup, et pour mettre fin à cette situation embarrassante, la Fédération doit, soit confirmer Tapha Gaye comme coach des Lionnes et chercher un autre Dtn. Soit trouver un nouveau coach pour les Filles en confirmant l’ancien entraîneur de l’As Ville de Dakar au poste de Dtn.
Toute autre démarche, con­sistant à maintenir le cumul, ne ferait qu’alimenter les palabres… sous le panier.

.

Source : Avec Le Quotidien