Header post legalsen

Cup – Liverpool avec Sadio Mané élimine Everton (2-1)

par
Cup – Liverpool avec Sadio Mané élimine Everton (2-1)

Cup – Liverpool avec Sadio Mané élimine Everton (2-1)

Liverpool a pu compter sur un Sadio Mané fraîchement rentré de la cérémonie des CAF Awards qui a eu lieu au Ghana avant hier jeudi et titularisé en attaque.

Le contexte d’un derby est toujours spécial. Liverpool et Everton l’ont encore rappelé ce vendredi, pour le troisième tour de la FA Cup. Les Reds, qui n’ont pas connu la défaite depuis 16 matches toutes compétitions confondues, étaient grandement favoris de ce duel avec leur football léché contre une équipe d’Everton de Baye Oumar Niasse rentré en cours de jeu. Mais ce derby a finalement donné lieu à un match longtemps fermé, malgré son intensité.

La première période a été particulièrement fade. Liverpool a tenu le ballon mais l’équipe de Jürgen Klopp n’a pas fait les bons choix aux abords de la surface, et elle a parfois dû s’en remettre à des tirs lointains pour tenter de débloquer la situation. Milner, qui s’était essayé dans cet exercice, a mis son équipe sur les bons rails en transformant un penalty obtenu par Lallana (1-0, 34e). Une décision assez généreuse dans un premier acte fermé.

Débuts de rêve pour Van Dijk
Au retour des vestiaires, Liverpool a mis le pied sur l’accélérateur et n’est pas passé loin du but du break. Mais Lallana a manqué son duel face à Pickford en ne cadrant pas (54e), tandis que Van Dijk, titulaire pour la première fois sous ses nouvelles couleurs après son transfert très médiatisé, a fait passer quelques frissons dans la défense des Toffees en plaçant sa tête sur coups de pied arrêtés. Everton est revenu au score au terme d’une belle attaque rapide où Jagielka a servi Sigurdsson, qui a égalisé sur une frappe limpide (1-1, 67e). Mais il était écrit que Virgil Van Dijk endosse le costume du héros pour sa première. Sur un corner bien boté par Oxlade-Chamberlain, le grand Néerlandais est monté plus haut que tout le monde et a fait exploser Anfield (2-1, 85e). Les Reds ont ensuite géré cet avantage dans les dernières minutes. L’histoire commence bien.